La Rolls-Royce Phantom VIII est-elle la plus luxueuse du monde ?

 

De prime abord, on pourrait s’y méprendre et la confondre aux modèles précédents pourtant, il s’agit bien d’une nouvelle Phantom. Ce tout nouveau modèle, plus moderne et bien plus high tech que ces aînés est de la huitième génération et même s’il annonce une nouvelle définition du luxe, il entend bien respecter les valeurs de la noble marque britannique.

La présentation de ce bijou constitue déjà tout un évènement. Après tout, ce n’est pas souvent que Rolls-Royce  nous présente un nouveau modèle qui plus est la nouvelle définition de son haut de gamme. On est d’accord pour dire que quatorze années après la présentation de la Phantom VII, il était temps de présenter une suite digne.

La silhouette de vos rêves

Plus légère et plus rigide que la précédente, la plateforme de la Phantom est faite en aluminium. Cette modification s’explique par l’aspect fonctionnel de ce nouveau matériau plus malléable qui permettra plus facilement d’effectuer plus facilement les personnalisations de plus en plus poussées qu’exigent les clients. Cette plateforme servira de base aux modèles futurs, y compris le SUV Cullinan.

L’autre avantage de cette nouvelle plateforme est l’ensemble de suspensions dont elle est équipée et qui lui donne un incroyable confort que l’on assimile volontiers à un confort « tapis volant ». En tant que leader dans le domaine de l’automobile de luxe, la marque se doit d’avoir une longueur d’avance sur les autres constructeurs. Ce nouveau modèle est donc équipé de scanners et de capteurs qui permettent la suspension en fonction des irrégularités sur les différentes voies. Toujours à propos d’amélioration, l’isolation est plus efficace.

Un intérieur unique

Comme on pourrait s’y attendre, l’habitacle est une ode au luxe dans ce qu’il a de plus caractéristique. On retrouve un mini bar avec glacière à champagne, le toit animé par un effet LED montre un ciel étoilé. Le système automatisé de fermeture des portes n’est qu’un doux murmure et les sièges sont recouverts d’un cuir magnifique. Une planche de bord est également disponible pour des possibilités de personnalisation au gré du client.

Equipement seulement parfait

Sans surprise, on retrouve toutes les récentes technologies en matière d’assistance à la conduite, notamment des cameras 360°, l’affichage tête haute en HD, les phares laser, le régulateur de vitesse adaptatif, la vision nocturne et autres systèmes anticollision. Pour un véhicule de cette trempe, on s’attendrait presque à le voir doté d’une intelligence artificielle interactive.

Sobriété sous le capot.

Sous le long capot de la Phantom VIII, on retrouve un moteur V12 de 6,75 litres. Pour cette impressionnante silhouette, les 563 chevaux et le couple de 900Nm représentent une puissance somme toute relative et cela est tout à fait logique. Il est évident que l’intérêt dans ce cas est ailleurs. Côté navigation, on retrouve une boite à vitesse automatique ZF à 8 rapports calibrée pour rendre facile la maitrise de cette belle mécanique, notamment dans l’anticipation des virages, des descentes et carrefours.