Nouveau permis de conduire bruxellois : une formation aux premiers secours à l’appui !

À Bruxelles, la formation pour obtenir le permis de conduire sera prorogée pour améliorer sa qualité et pour qu’elle s’adapte mieux à la situation urbaine. Et au lieu des deux filières du système actuel, chaque apprenant peut choisir entre 4 possibilités de filières pour sa formation. Mais la plus grande nouveauté et exclusive pour la Belgique, c’est que les candidats sont obligés d’apprendre les gestes de premiers secours durant la formation. Cette réforme du permis de conduire sera mise en œuvre à partir de 2018.

Pour acquérir les bons réflexes en cas d’accident

Bianca Debaets, secrétaire d’État bruxelloise à la Sécurité routière, a proposé cette réforme du permis de conduire. Le gouvernement bruxellois se précipitait alors à approuver la proposition, compte tenu du changement que cela pourrait bien apporter en Belgique. « C’est une réforme importante qui tient compte des différents demandes et besoins formulés lors des différentes concertations », avait confié la secrétaire d'État auprès des quotidiens La Dernière Heure et La Libre Belgique, ce lundi. En effet, pour obtenir le permis de conduire bruxellois, tout candidat devra ainsi passer par une formation plus longue par souci de sa qualité qui sera plus meilleure. Les candidats devront obligatoirement suivre une formation sur les premiers gestes de secours pour qu’ils apprennent les bons réflexes à avoir en cas de nécessité, en cas d’accident routier. En outre, l’appréhension de risques en milieu urbain de chaque candidat sera testée, c’est une autre étape à passer dans la formation. Le test vise à évaluer les aptitudes du futur conducteur à anticiper au moment voulu la présence de piétons, de cyclistes ou de cyclomotoristes.

« Filière mixte » ou « accès direct », les nouvelles formules

Si actuellement les apprenants peuvent se présenter à l’examen du permis en filière libre ou bien avec l’auto-école de leur choix, à ce choix s’ajoutent deux nouvelles formules : la filière mixte et la formule « accès direct » pour l’examen de conduite sans un véhicule personnel. La filière mixte autorisera les candidats (dès 17 ans) de débuter des cours de conduite en auto-école d’une durée totale de 14 h suivis de cours de pratique d'une durée de 6 à 18 mois en filière libre. En ce qui concerne la formule « accès direct », elle permet au futur conducteur de faire l’examen pratique sans obligatoirement posséder une voiture. Cette formule est ouverte au candidat de 18 ans qui ont suivi 30 h de cours pratique en auto-école, pour qu’il puisse ensuite passer directement à l’examen de conduite pour l'acquisition du permis de conduire.