Panne du démarreur, mais pourquoi ?

Vous montez dans votre voiture, vous fermez la portière et vous voilà prêt à partir. Il ne vous reste plus qu’à démarrer le véhicule et… rien ! Vous réessayez, mais en vain, le moteur ne veut pas se mettre en marche. « Pas maintenant ! », vous dites-vous, au moment même où vous devez vous joindre à un rendez-vous important. Il se peut que votre démarreur vous ait déjà fait signe auparavant, mais vous ne vous en êtes pas vraiment soucié, du moment que le moteur arrivait à fonctionner après quelques essais. Pour ne pas se trouver dans cette situation embarrassante, suivez ces meilleurs conseils et astuces en ce qui concerne le démarreur.

Comment fonctionne-t-il ?

Le rôle du démarreur, c’est de démarrer le moteur, c’est évident ! Cet organe est composé de son propre moteur électrique, directement alimenté par la batterie. Lorsque le contact est enclenché, la batterie et le solénoïde, un relais spécifique intégré dans le démarreur, se connectent. Ce dernier est alors approvisionné en courant électrique, il fait tourner le moteur interne du démarreur. Le lanceur pousse le pignon (du démarreur) pour que ses dents s’engrènent sur celles du volant moteur afin de faire démarrer le véhicule. Une fois le moteur démarré, le lanceur fait rétracter le pignon pour que ce dernier ne soit pas entrainé par les dents du volant moteur, ce qui le détruirait.

Panne du démarreur ou panne de la batterie ?

Comme on vous l’a expliqué dessus, le démarreur a besoin de la batterie pour fonctionner. La première chose à faire est donc de la vérifier. Généralement, le voyant concerné s’allume sur le tableau de bord s’il y a un souci au niveau de la batterie. Si c’est le cas d’une batterie déchargée, plus rien ne s’allume sur le tableau de bord, ou bien son éclairage est d’une si faible intensité. Néanmoins, vérifiez ses branchements, au niveau des cosses. Assurez-vous qu’elles soient en bon état et que les écrous soient bien serrés pour que les cosses soient bien fixées aux bornes de la batterie. S’il y a des résidus de sulfates dessus, vous pouvez les nettoyer avec une brosse métallique, ou même les déposer et les laver à l’eau chaude puis les remettre à leurs places. Si après ces opérations le moteur n’arrive toujours pas à démarrer, il s’agit certainement du démarreur.

Les causes et les solutions

Dans la majorité des cas, le problème vient de son encrassement, que cela soit causé par de la poussière ou bien par les dépôts de charbon. Aussi, certains n’hésitent pas à tapoter sur le démarreur pour faire partir la crasse à l’intérieur, la bonne vieille méthode, mais même si elle marche parfois, ce n’est que partie remise ! En effet, l’idéal c’est de le démonter et de le nettoyer correctement tout en graissant le pignon. D’ailleurs, les autres dysfonctionnements du démarreur nécessitent son démontage. En effet, il peut s’agir également de l’usure des balais de démarreur qui s’accompagne souvent d’un bruit de claquement. Quant au problème de pignon et/ou de lanceur, le bruit ressemble à une crécelle. Le solénoïde, lui, lorsqu’il tourne à vide, semble émettre le son d'une perceuse en marche ! Néanmoins, toutes ces pièces citées du démarreur peuvent se remplacer. Mais lorsqu’il s’agit de l’enduit et des inducteurs, là, vous n’aurez aucune autre alternative que de remplacer le démarreur lui-même.