Pouvez-vous teinter les vitres de votre véhicule ?

Que ce soit pour personnaliser son véhicule ou pour protéger l’habitacle des fortes chaleurs, teinter les vitres de son véhicule est une opération courante et rapide. Cette pratique est toutefois strictement règlementée par la loi belge, et tout n’est pas permis.

La loi belge définit le cadre de mise en œuvre des vitres teintées appliquées en seconde monte à l’aide d’un film assombrissant ou d’un enduit spécifique. Une solution couramment utilisée et loin d’être interdite, mais dont les dispositions légales varient selon les vitres concernées.

Le pare-brise et les vitres latérales avant

Aucun traitement ou film autocollant qui n’est pas d’origine ne peut être appliqué sur le pare-brise ou sur les vitres latérales avant. Seules les bandes pare-soleil sont tolérées, pour peu qu’elles ne dépassent pas la dimension des pare-soleil d’origine déployés.

Vitres latérales et lunette arrière

Teinter les vitres latérales arrière et la lunette est autorisé à condition que le véhicule soit équipé d’un rétroviseur extérieur côté passager (attention aux ancêtres donc). La seule condition est de veiller à ce que la réflectivité du film ou de l’enduit ne dépasse pas les 35%.

Quels sont les risques encourus ?

Que ce soit au moment du passage au contrôle technique ou lors d’un contrôle de police, tout manquement à cette règlementation entraînera une régularisation obligatoire et une représentation au contrôle technique endéans les 15 jours.