Quand et comment vérifier vos disques et plaquettes de freins ?

Les freins sont un élément de sécurité primordial de tout véhicule. Aussi, il ne faut surtout pas les négliger. Mais comment savoir quand ils sont usés, et quand il est nécessaire d’en changer ? Nous vous expliquons comment vérifier vos disques et plaquettes de freins.

Lors de chaque freinage, sous l’effet du pincement par l’étrier de freins, les disques et plaquettes s’usent et perdent un peu de leur matière, s’amincissant à chaque utilisation. Chaque voiture dispose d’une cote d’épaisseur minimale pour garantir un freinage optimal. Une fois cette largeur sous laquelle ne pas descendre atteinte, il est indispensable de remplacer les plaquettes.

Comment vérifier mes plaquettes ?

La plupart des garagistes vérifieront les disques et plaquettes de freins de votre voiture lors d’un passage à l’atelier et vous signaleront si une intervention est nécessaire. En cas de doute, vous pouvez le vérifier vous-même. Pour cela, enlevez la roue et munissez-vous d’un pied à coulisse. Contrôlez que l’épaisseur des disques est conforme aux préconisations du constructeur, et que l’épaisseur des plaquettes n’est jamais inférieure à 3 millimètres aux roues avant, 2 millimètres à l’arrière.

Quand changer mes plaquettes ?

La durée de vie du système de freinage dépend de l’utilisation du véhicule et des parcours effectués. En moyenne, une vérification des plaquettes est recommandée tous les 30.000 kilomètres. Les disques ont, en revanche, une durée de vie beaucoup plus longue, généralement doublée par rapport aux disques, et doivent donc être changés moins souvent. La plupart des véhicules actuels vous signaleront par un témoin circulaire rouge au tableau de bord le manque de «garniture» de vos plaquettes. Il sera alors urgent de les remplacer.

Evidemment, il est également indispensable de changer les disques ou les plaquettes lorsqu’une anomalie est détectée. Un disques cassé, fissuré, rayé ou voilé diminue l’efficacité du système de freinage et peut s’avérer dangereux. Ces problèmes se traduisent souvent par un bruit sourd ou métallique au freinage, une sensation «spongieuse» de la pédale de frein, un sifflement persistant, ou des vibrations du véhicule. Si l’un de ces symptômes apparaît, ne trainez pas à vous rendre à l’atelier.