Salon de Francfort 2017- BMW entrée réussie.

 

 

BMW va officialiser en ce jour le lancement de la nouvelle génération de M5. Même si les changements ne semblent apparemment pas très profonds, de belles initiatives technologiques sont à apprécier. Les amateurs seront certainement heureux de la nouvelle transmission intégrale XDrive qui pourra mieux tutoyer la Mercedes E63 AMG 4MATIC. Avec l’approche du salon de Francfort, les constructeurs allemands vont adorer comme à l’accoutumée exposer les derniers modèles dans une organisation logistique totalement démesurée. BMW ne fait pas exception à cette règle. Et cette année, la star c’est bien la nouvelle M5. La fameuse série a bien évolué avec son époque. Elle est partie du V6 qui l’équipait au départ pour un V8  est resté le cœur des récent modèles, même si en cours de chemin, notamment dans les années 2000 il y’a eu une brève rupture de la tradition avec l’avènement d’un V10 pour la génération E60.

 

 

 Performances améliorées.

 Sous le capot on retrouve encore un biturbo doté de la technologie TwinPower, mais cette fois il délivre une puissance de 600 chevaux au lieu des 560 précédents. Il dispose en outre d’un couple de 750 Nm toujours monté avec l’habituelle boîte à convertisseur ZF. La vraie innovation de la nouvelle M5 vient du tout nouveau système de transmission intégrale, ce qui est une première depuis 1984 date du lancement de série M5. C’est un mécanisme xDrive équipé d’un différentiel central à disques d’embrayages et en mesure de contrôler de façon autonome le passage de la puissance sur les trains avant et arrière.

Grace à ce système, le conducteur a le chois entre plusieurs modes : le mode 4WD, le mode 4WD Sport et le blocage du train arrière en mode 2WD.

Coté vitesse, il lui faut 3,4 secondes pour aller de 0 à 100 km/h pour une vitesse de pointe électroniquement limitée à 250 km/h. si vous vous sentez entravez par ces blocages, il vous reste toujours la possibilité de la personnaliser par l’option de déblocage qui vous amènera au-delà de 305 km/h. si  à cela vous ajoutez un différentiel arrière de blocage de 0 à 100%, vous avez une voiture particulièrement performantes malgré un poids relativement important qui devrait réduire l’agilité. Les modes de conduite vous donnent le contrôle de la suspension et deux boutons vous permettent de mémoriser les paramètres que vous choisissez et qui vous permettent de passer instantanément d’un mode à un autre. Enfin pour ce qui est des particularités technologiques, vous pouvez choisir le rugissement plus ou moins fort de l’échappement.

 

 

 Plus d’options.

 L’une des particularités les plus intéressantes du modèle reste la possibilité de personnalisation qui offre de multiples choix. C’est le cas pour le système de freinage en céramique qui est proposé en option à l’acheteur selon un prix encore non  communiqué même si on imagine bien qu’il sera à la hauteur des étriers en or du système. Quoiqu’il en soit cette option vous fera gagner 23 kg sur les masses non suspendues.