Supercars des années 90 : les prix de 6 voitures hors du commun.

Voici une liste qui ne comporte que des exceptions. Des voitures extrêmes aux performances uniques. Un rendez-vous pur adrénaline réservé seulement aux cœurs les plus solides. Voici les 6 bolides ultimes des années 90 qui demeurent des chefs d’œuvres encore aujourd’hui.

 

Bugatti EB 110 : de 500.000 à 800. 000 € (139 exemplaires)

Après une longue traversée à vide, les rênes de Bugatti sont prises par un businessman italien. Les méthodes de travail changent et les moyens évoluent. La marque recrute les meilleurs ingénieurs, occupent des usines dernier cri pour un résultat à la hauteur des attentes. 4 roues motrices, un V12 4 turbo de 3,5 litres allant jusqu’à 610 ch pour la version SS. Une supercar aux performances incroyables et pourtant une conduite aussi douce que du miel.

 

Ferrari F50 : 2,3 millions €  (349 exemplaires)

Vitesse allant de 0 à 100 km en seulement 3,8 sec, la F50 succède à la cultissime F40 et pour ce faire, Ferrari va user des grands moyens. La F50 reçoit un moteur V12 inspiré de la F1, sa silhouette est surfaite d’exubérance et elle est même équipée d’un toit démontable. Ce bolide sera le dernière Ferrari à intégrer une boite manuelle. Le voiture est un monstre de piste au rugissements rugissement caractéristique. Une mécanique plutôt destinée à la compétition que pour la route.

 

Mercedes CLK-GTR : 2 millions €  (35 exemplaires)

Faisant 0 à 100 km/h en seulement 3 secondes et quelques. Mercedes lance la production de modèle destiné à la route similaire à la version de compétition de 1997. La marque va être obligée de produire un minimum de 25 exemplaires pour satisfaire aux exigences de la réglementation FIA. Le modèle de série va subir quelques modifications, notamment la cylindrée accrue, un habitacle plus conventionnel et des équipements réglementés. Pourtant cette voiture reste une véritable furie sur la route.

 

Porsche 911 GT1 : 5 millions € (25 exemplaires)

Le constructeur a également dût respecter une production minimale de 25 exemplaires pour que ce bolide dérivé de la version de course soit autorisé comme véhicule de route. Au final la 911 GT1 est une concentrée de puissance avec une poussée environnants les 550 ch. Elle sera néanmoins à sa meilleure expression sur l'asphalte que sur les routes des campagnes.

 

Jaguar XJ220 : 300.000 € (277 exemplaires)

Initialement prévue équipée d’un moteur V12, la XJ220 devra au final se contenter d’un V6. Néanmoins côté performance, le moins qu’on puisse dire c’est qu’il y’a du répondant. Le patronyme est d’ailleurs une référence à la pointe démentielle de ce bolide évaluée ici en milles. Pure mécanique d’exception.

 

McLaren F1 : 11 millions € (106 exemplaires)

Ici on atteint des strates atmosphériques. C’est LA supercar par excellence toutes époques confondues. La McLaren F1 est un concentré de technologie et d’originalité à la limite du concevable. Entre autres, elle comporte trois places face avant avec le conducteur situé au centre et pour modérer la chaleur, un revêtement doré situé au niveau du compartiment moteur. Avec une victoire au Mans, elle reste encore de nos jours un objet d’émerveillement.