Véhicule en vente : la Ferrari dont vous ignorez tout.

Si l’on vous dit Ferrari Sergio, cela ne vous évoquera sûrement pas grande chose et pour cause, ce bijou italien n’a été produit qu’en six exemplaires et ces voitures ont fait rêver les passionnés qui les ont connus. Heureuse nouvelle cependant : l’un de ces modèles est encore aujourd’hui en vente.

C’est en hommage à Sergio Pininfarina, décédé en 2012, que Ferrari a baptisé ce modèle très rare. L’homme dont la voiture porte le nom ainsi que son père entretenaient en effet, des relations particulièrement étroites avec Ferrari et ces bonnes relations ont abouti à la reconnaissance grâce à laquelle la marque va l’immortaliser en donnant à une de ses créations son nom.

Inspirée d’une autre

Le modèle à partir duquel a été inspiré la Pininfarina est une Ferrari 458 Spider. Moins conventionnelle et plus agressive, la carrosserie de ce bolide est entièrement composée de fibre de carbone. Elle est donc 10% plus légère que celle d’une Ferrari 458 Spider. L’allure féline et agressive de la voiture est également accentuée par l’absence de pare-brise, laissant le soin au toit du véhicule de dévier les flux aérodynamiques.

Existence d’une version de production

Bien que cela ne soit pas courant dans l’univers des concept-cars, la Pininfarina a connu une version de production. Les six exemplaires de la version ultra exclusive furent vendus à six clients de Ferrari sélectionnés expressément. L’exemplaire de production quant à lui a été dévoilé au salon de Genève 2015 pour le plus grand plaisir des passionnés. Il faut cependant noter quelques éléments de différence entre la Ferrari Sergio et la version Pininfarina Sergio. Ceux les plus notables sont d'abord le pare-brise, puis les rétroviseurs ainsi que de petites spécificités qui aident à rendre le véhicule plus praticable sur les routes. Les dessous de la voiture sont finalement inspirés de Ferrari 458 Spéciale qui est une version plus puissante que la 458.

L’exemplaire Suisse

Les six exemplaires de la Sergio furent vendus dans le monde entier à différent endroits. Le premier exemplaire fut vendu aux Emirats Arabe Unis, trois modèles trouvèrent acheteurs aux Etats-Unis, un autre au Japon et le dernier fut acheté par un suisse. Ce dernier exemplaire avait une peinture caractéristique jaune et noire. L’intérieur était d’un beau cuir noir  et en Alcantara. Il fut d’ailleurs le modèle présenté au salon de Genève.

Courte distance parcourue

Le moins qu’on puisse dire, c’est que la Sergio du client Suisse à très peu roulé durant les deux années qu’elle a passé en sa possession. En effet, le compteur indique 118 kilomètres. Cependant, si vous êtes intéressé par ce modèle mis en vente, il faudra compter un sacré pactole pour espérer l’acquérir : pas moins de 4,3 millions d’euros. Cette somme est bien au-delà du prix pour lequel on obtenait la Ferrerai Sergio en état de neuf, puisqu'il y a 3 ans, cette dernière ne coûtait que 3 millions d’euros.

 

.