Voiture hybride dites-vous ?

Avec les nouveaux défis écologiques et environnementaux lancés au début du 21e siècle, les motorisations électriques deviennent l’une des meilleures alternatives pour les moyens de transport de demain. Même si certains constructeurs se sont déjà lancés dans la production en série de voitures 100 % électriques, à l’image de Tesla, on peut dire que ce sont ses cousines les voitures hybrides, rassemblant le moteur électrique et le moteur thermique, qui ont pour le moment le vent en poupe. Mais savez-vous vraiment de quoi il s’agit exactement ? Découvrez tout ce dont vous devrez savoir en ce qui concerne les voitures hybrides.

Comment fonctionne-t-elle ?

Comme mentionné un peu haut, la motorisation hybride, selon son appellation, fait appel à deux technologies, elle associe deux moteurs : l’un thermique et l’autre électrique. Ainsi, elle marche à la fois au carburant classique (essence ou gas-oil) et à l’électricité. Les deux moteurs peuvent être combinés de deux manières. On parle de montage en série lorsque les moteurs se relayent, et de montage en parallèle lorsque les deux moteurs fonctionnent en même temps pour faire avancer le véhicule. Dans le premier cas, le moteur à combustion prend le relais une fois que la batterie du moteur électrique s’est épuisée. Pour le montage en parallèle, le moteur électrique vient en renfort pour diminuer le travail intense du moteur thermique lors des accélérations et des montées en régime, et par extension, pour consommer moins de carburant. Mais même en parallèle, le moteur électrique peut aussi fonctionner seul pour faire avancer la voiture en mode électrique.

Comment se recharge sa batterie ?

Sa batterie est d’une grande capacité, elle se recharge à chaque décélération et freinage, le moteur électrique se transforme dans cette phase en générateur. Si vous passez en mode électrique, la batterie ne peut tenir que sur quelques kilomètres, et ce, en roulant à faible vitesse. Sachez que ce ne sont pas toutes les voitures hybrides qui sont rechargeables sur secteur, mais si vous disposez d’un modèle rechargeable, il vous permet de rouler en mode électrique seul à plus de 110 km/h pour 30 à 40 km.

Pourquoi opter pour un hybride ?

Disposer d’un moteur électrique est avant tout un geste écologique, louable du moins par ceux qui clament fort être les amis de notre bonne vieille Terre ! Avec les deux moteurs qui se relayent, l’émission de gaz toxique s’en trouve réduite. Il est aussi à noter qu’en Flandre, une voiture hybride rechargeable est exemptée de la taxe de mise en circulation et de la taxe annuelle de roulage si elle émet moins de 50g/km de CO2. Néanmoins pour tout le territoire belge, une nouvelle législation est prévue pour cette année pour avoir des avantages fiscaux lors de l’achat de nouvelles voitures électriques ou hybrides. Par ailleurs, si vous roulez souvent en ville, donc à vitesse modérée avec des accélérations et des freinages fréquents, vous remercierez votre moteur hybride pour la consommation de carburant amoindrie, car le moteur thermique sera moins sollicité.

Et pourquoi devriez-vous réfléchir avant de faire le saut ?

Le frein peut venir en premier lieu du tarif, les voitures hybrides restent souvent chères à l’achat qu’une voiture conventionnelle. De plus, elles affichent une autonomie si faible en mode électrique, même si vous disposez de modèle rechargeable sur borne. Question consommation, du fait qu’elles ne sont pas taillées pour les autoroutes, là c’est le moteur thermique qui est sollicité, il n’y aura aucune économie de carburant à espérer si vous y roulez fréquemment. Enfin, même si les voitures hybrides s’entretiennent bien moins que les voitures conventionnelles, si jamais il y a un souci au niveau des moteurs, vous devriez vous rendre chez un spécialiste confirmé, vous ne pourrez plus aller au garage du coin !