Vous avez bien nettoyé votre voiture ? Et son moteur ?

Bien laver l’extérieur du véhicule, nettoyer l’intérieur, tout le monde s’y met, même si on ne le fait pas régulièrement. Mais lorsqu’il s’agit de nettoyer le moteur, si certains s'en soucient peu, pour d’autres, cela peut relever d’un vrai challenge, par peur de commettre d'éventuelles erreurs dommageables pour le moteur ou bien compte tenu de l’huile de coude que l’opération va demander ! Pourtant, outre l’effet esthétique, un moteur propre vous facilitera la tâche lors de certains réparations et contrôles de routine, car tous les composants deviennent pus visibles. Le nettoyage du moteur, lorsqu’il est fait correctement, préserve également sa durée de vie. Mais l’avantage le plus tangible, c’est en cas de vente de la voiture, le moteur propre fera tout son effet ! Découvrez alors comment bien néttoyer le moteur.

La préparation

Le nettoyage ne doit se faire que lorsque moteur est tiède, jamais quand il n’est chaud et non plus lorsqu’il est froid, car le moteur tiède facilitera le dégraissage. Certaines précautions doivent être prises en ce qui concerne les éléments électroniques et les autres composants sensibles, à savoir : les boites à fusibles et relais, le calculateur, l’alternateur, la bobine d’allumage, le bocal du liquide de frein… ainsi que les autres connecteurs électriques. Utilisez des sacs en plastiques ou encore du film alimentaire et du ruban adhésif pour protéger ces éléments. Enlevez ensuite les plus gros débris à la main, telle que les brindilles, les feuilles mortes… et vous pouvez d’ore et déjà dépoussiérer le tout avec un pinceau.

Le dégraissage

Plusieurs choix se présentent en ce qui concerne les produits dégraissants. Ils peuvent se présenter en spray, en gel ou encore en détergent. Néanmoins vous pouvez tout simplement utiliser du liquide vaisselle. Toutefois, le plus pratique reste les sprays, vaporisez alors le produit sur le moteur en commençant par les parties hautes et laissez agir pendant quelques minutes. Puis, procédez de la même façon une seconde fois. Après le temps de pause, utilisez une petite brosse à poils durs pour frotter toute la crasse. Sachez tout de même que ces types de produits peuvent attaquer la peinture, surtout le vernis. Prenez soin de ne pas en pulvériser sur la carrosserie. Si par mégarde vous en avez mis sur les surfaces peintes, rincez-les immédiatement à l’eau savonneuse.

Le rinçage

L’idéal c’est de rincer généreusement le moteur directement avec un tuyau d’arrosage, sans pour autant mettre beaucoup de pression sur l’eau. Autrement, les éclaboussures risqueraient d’atteindre les composants sensibles, même si ces derniers sont déjà protégés par les sacs plastiques. Éliminez à l’eau tous les résidus de saletés sur le moteur. Pour les caches et les autres éléments en plastique, vous pouvez utiliser de l’eau savonneuse et une éponge pour les nettoyer, ainsi que d’une vieille brosse à dents pour atteindre les recoins. Une fois que tout a été bien rincé et que vous avez laissé l’eau s’égoutter, ôtez enfin les sacs plastiques et essuyez bien ces éléments pour que l’humidité ne les atteigne pas. Maintenant que votre moteur est bien propre, vous pouvez continuer en lavant entièrement les parties extérieures de votre voiture !